Gramvoussa et le lagon de Balos

Certains partent au bout du monde à la recherche de havres de paix, de plages de sable blanc, eaux turquoises et paysages exotiques.
Pourtant, il n’est pas toujours besoin de parcourir la moitié de la planète pour trouver des « perles » paradisiaques.
L’Europe regorge de ces endroits merveilleux, et la Crète n’en est pas lésée.

A la pointe Nord-Ouest de l’île, vous trouverez ce qui est, à mon avis, le plus beau paysage de la Crète: les îles de Gramvoussa et la baie de Balos.
Là, la nature peint un tableau grandiose: la mer se dessine en un mélange de couleurs bleues, allant du clair au turquoise, puis au bleu profond.
Au loin le tableau est complété par les îles de Gramvoussa, où se dressent les ruines d’une ancienne forteresse.

Le fort de Gramvoussa a été construit par les Vénitiens en 1579, en raison de son emplacement stratégique à l’entrée des eaux crétoises. Il s’élève à une altitude de 137 m, pour se protéger d’éventuelles offensives ennemies. Le fort a une longue histoire, voyant se succéder les Vénitiens, puis les Turcs en 1692, avant de passer aux mains des révolutionnaires grecs en 1825. Ce fut le premier endroit de l’île à se libérer de l’occupation turque.
La forteresse est également devenue une base de pirates, lesquels pillaient chaque bateau passant autour de l’île. On dit même que les pirates ont amassé une petite fortune, qui reste toujours à découvrir.


En avant moussaillon, à la recherche du trésor!

En arrivant par la mer, on comprend la difficulté des envahisseurs pour atteindre la forteresse.
Sous un soleil de plomb, il nous faut 15-20 minutes pour monter jusqu’à l’entrée de celle-ci. Imaginez, les pirates et autres soldats avec leurs panoplies et autres armes… Mieux vaut ne rien oublier en bas 🙂
Si vous décidez de partir sur les traces du trésor, n’oubliez pas vos bouteilles d’eau, crème solaire et de préférence de bonnes chaussures car le chemin est rocailleux.
Et surtout, n’oubliez pas votre appareil photo. La vue en vaut vraiment le détour.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les eaux translucides de Balos

En face de l’île de Gramvoussa, se trouve un lagon turquoise et la plage de Balos. La plage est couverte d’un sable blanc, fin et est située entre deux criques. C’est ce même sable blanc qui couvre le fond de la mer et lui donne sa couleur.


Comment s’y rendre?

Vous pouvez vous rendre à Balos par la route, mais celle-ci est paraît-il très mauvaise. Au bout de la piste, vous avez encore une descente de 2 km vers la plage.
L’autre solution est de prendre le bateau. Des bateaux partent du port de Katelli-Kissamos tous les jours, vers 10h du matin, et s’arrêtent à Balos et à Gramvoussa pour revenir vers 17h. Cette solution vous offre de très belles vues du littoral et vous ne devez vous soucier de rien.
Le seul inconvénient c’est que vous ne serez pas seuls. En haute saison plusieurs bateaux partent en même temps et les sites sont donc pris d’assaut par les touristes. Dommage qu’il n’y ait pas de navettes à heures variables, ce qui permettrait d’avoir des heures de répis 😉
Cela dit, ça vaut vraiment la peine, même s’il y a du monde.


S.

photos ©juventina010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s