Making of Harry Potter Tour

Par un samedi matin sombre et pluvieux, décor classique londonien, mes amies et moi étions loin d’imaginer que cette journée nous emmènerait dans un autre monde.
En effet, nous allions entrer dans le monde merveilleux d’Harry Potter, au sens littéral.

Levées aux petites heures, rien ne pouvait nous arrêter à l’idée de visiter le « Warner Bros Studio Tour – The making of Harry Potter », une visite des studios où ont été bustournés les films (décors, costumes, accessoires, etc.). Un petit croissant au Prêt-à-Manger du coin et c’est parti. Métro jusqu’à la gare de Euston, et de là, on prend le train pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à Watford Junction. Ensuite, une navette nous conduit jusqu’aux Studios.

Pas besoin de mot de passe, de sortilège ou de poudre de cheminette pour pouvoir entrer. Juste des poches bien remplies. Car même si pour les fans c’est génial d’avoir accès à ce tour, ça n’en reste pas moins une usine à fric. Warner Bros a bien compris comment continuer à exploiter la franchise HP une fois les livres et films terminés.
Ce n’est pas donné (28 pounds), mais quand on aime, on ne compte pas.

« Poudlard sera toujours là pour nous accueillir »

En arrivant, on est loin de réaliser qu’on va pénétrer dans les décors réels des films, car on se trouve dans un hall tout ce qu’il y a de plus classique. Nous sommes cependant déjà emballées. Un magnifique sapin de Noël se dresse devant nous, et les murs exposent des photos des acteurs de la saga. Quelques décorations rappellent les scènes de film, telle que la voiture de monsieur Weasley. De quoi éveiller la curiosité des Moldus venus en nombre.

Attention: la suite contient des spoilers

Comme à Disneyland, on s’insère dans une file. Mais l’attente n’est pas longue car l’entrée est régie par un horaire précis. Je m’amuse à regarder les gens : beaucoup d’ado et de jeunes adultes, des parents accompagnent leurs enfants, beaucoup de petits sont déjà en tenue pour entrer à l’école des sorciers, et il y a même des mamies. J’adore !
Dans la file, première surprise : le « placard sous l’escalier », soit la reproduction de la chambre d’Harry, avant qu’il ne soit convoqué à Poudlard. On peut même y voir les lunettes rondes du célèbre sorcier.

Une première porte s’ouvre, et nous voilà dans une salle de transition. Aux murs, des affiches des films dans plusieurs langues et des petites projections sur l’origine du phénomène HP. Ensuite, nous passons dans une mini-salle de ciné. On y visionne un film de 5-10 minutes, sorte de rétrospective des 8 films et de ce que l’on pourra voir pendant notre visite. On y retrouve aussi notre trio star, le film se concluant  sur Harry, Ron et Hermione qui nous invite à entrer dans le château de Poudlard. A ce moment-là, l’écran s’ouvre pour laisser apparaître la porte d’entrée du Grand Hall.

DSC_0556

Tels les apprentis sorciers lors de leur admission à Poudlard, nous sommes excitées à l’idée d’entrer dans cet univers. Les portes s’ouvrent, la magie peut commencer.

Vous l’aurez compris, c’est ici que début vraiment la visite. En entrant dans la grande salle, c’est comme la première fois que j’ai vu Harry Potter à l’école des sorciers. Je n’ai pas d’autre mot aux lèvres que « Waaaaaaow ». Le hall est décoré exceptionnellement pour Noël, tel que dans le premier film. On longe les tables, observant dans le détail les décorations, gâteaux et plats aussi vrais que nature, les costumes des différentes « maisons », la cheminée, le pupitre de Dumbledore.
C’est d’autant plus impressionnant que des scènes des 8 films ont été tournés dans cette même salle.

Ca c’est ce que j’appelle une entrée en matière réussie !

« Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises… »

 

On passe ensuite dans le premier hangar de la visite. Un énorme hall, qui reprend des éléments de décors et lieux mythiques de l’univers de JK Rowling. Des bougies « flottantes », les costumes du Yule Ball, le bureau de Dumbledore, la salle commune de Gryffondor, la chambre de Harry, Ron, Neville et Seamus, le hall du ministère de magie. Prenez votre temps pour observer chaque coin et recoin. Vous y verrez des représentations de coupes, des horcruxes, ou encore des objets animés comme la valise de professeur Lupin.

  HProom  yuleball weasley albusoffice

  greathall  potions

Mes coups de cœurs vont au château de glace du Yule Ball et à la salle de potions de Rogue.
Je n’en reviens pas de la minutie avec laquelle tout a été conçu et réalisé. Les moindres détails ont leur importance. Quel travail !

Vous longez un chemin, allant de découvertes en découvertes. Ne manquez pas au bout du chemin, une vitrine remplie de petits objets : lettres de convocation à Poudlard, livres de potions, filtres d’amour et polyjuice potions, ainsi que les nombreuses farces et attrapes des frères Weasley

.chocfrog

Si vous cherchez un peu d’interactivité, au fond de la salle se trouve une partie dédiée aux effets spéciaux. Vous pourrez aussi jouer le jeu : revêtir une cape de sorcier et chevaucher un balais, devant un écran vert, et vous voilà survolant Londres, Poudlard et son lac. On vous prend en photo (qualité médiocre pour un prix aberrant), par contre, la vidéo que vous faites est juste pour le fun car on ne peut pas avoir de copie. Dommage.

Il faut ensuite continuer la visite en extérieur. C’est l’occasion de goûter à la célèbre Butterbeer.
Mais un conseil, passez votre tour… comment dire… c’est un soda à la crème et au caramel, hyper sucré, de mauvais goût et ça fait des bulles comme si c’était une boisson chimique. A bon entendeur… En fait, évitez simplement de consommer quoi que ce soit sur place, parce que c’est cher et mauvais. Prévoyez des snacks.

Par contre, dehors, on peut faire des photos dans le Nightbus ou le side car d’Hagrid. On peut également découvrir Privet Drive et un morceau du pont tordu de Poudlard.

Apareciumvoldemort

La visite continue dans un second hangar. Ici, on passe à la face cachée de l’iceberg : maquillage, animation et effets spéciaux. Instructif et hyper intéressant, avec de nombreuses vidéos explicatives: c’est ici que l’on voit réellement comment on a donné vie aux créatures magiques tout droit sorties de l’esprit de JK. Rowling.
On peut notamment y voir des miniatures de Dobby et de Goblins, Aragog en grandeur nature (beuuuuh) et une animatronique du beau Buckbeak. Encore une fois, je suis impressionnée par le travail effectué sur chaque détail.

diagonalleyOn arrive enfin dans ma partie préférée : Diagon Alley !

Diagon Alley ou en français le Chemin de Traverse devient visible aux moldus. Il est présenté tel quel au public, tel qu’on le voit dans le film : la banque Gringotts, le magasin de baguettes magiques d’Ollivander, le magasin de Fred et George Weasley, la librairie Fleury & Bott,etc. Ces façades, des détails dont on ne soupçonne même pas l’existence,  des animations électroniques, … je me répète, mais c’est époustouflant. J’adore, j’adore, j’adore! (ça s’voit pas?)

Après le passage dans LA rue, on pense avoir vu le summum de la visite. Mais les studios nous réservent une dernière surprise avant la fin : une maquette de Poudlard.

C’est avec des yeux ébahis que l’on observe cette impressionnante maquette. Une fois de plus le souci du détail est bluffant. Il y aurait 3000 lampes en fibres optiques à l’intérieur du château. On les voit s’éclairer lorsque la salle s’obscurcit pour donner un aperçu du château de nuit. La maquette a servi au tournage des scènes extérieures du château dans 6 des 8 films et il a fallu 6 mois pour la réaliser. C’est sur cette note émerveillée que l’on quitte les studios…

hogwardsmodel1

Comme souvent, pour quitter la visite, on est obligé de passer par le magasin. Les tentations sont nombreuses: écharpes Gryffondor, robe de Dumbledore, baguettes magiques, carte du Maraudeur, et autres goodies en tout genre sont disponibles. Il y a même les sucreries que l’on peut voir dans les films, y compris les fameux chocogrenouilles. Attention au portefeuilles !

Il faut compter au moins 3 heures pour la visite, si on veut vraiment partir à la découverte de ce monde. Encore mieux que Disneyland pour tout fan de l’univers HP ! Mais les moins fans pourront aussi tomber sous le charme et apprécier la qualité et le travail de magicien qui se cache derrière les films. Comme quoi la magie, ça existe

« …méfait accompli. »


S.

photos ©juventina010

« Les histoires que l’on aime le plus vivent avec nous pour toujours », JK. Rowling

hogwardsmodel2

Informations et réservations sur: http://www.wbstudiotour.co.uk
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s