Luau: partie 1 – arts et coutumes

Aloha again,

Pour conclure notre semaine à Oahu, nous avons assisté à un luau, un diner-spectacle hawaiien.

Traditionnellement, un luau commémorait des occasions spéciales telles que les naissances, les victoires de guerre et les récoltes abondantes. Aujourd’hui les Hawaiiens s’adonnent à des luau privés pour les mariages ou naissances, sous forme de banquets où tout le monde se réunit.

Les luau de types commerciaux, comme celui auquel nous avons assité, se sont répandus dans les années 70. Ils offrent la possibilité aux gens de découvrir le danses traditionnelles polynésiennes et de goûter au festin hawaiien.

20130715-115909.jpg

A notre arrivée, en milieu d’après-midi, nous sommes accueillis par un lei (collier de fleurs) et un mai tai, il y a pire 🙂

Avant notre luau, nous avons assisté à plusieurs ateliers et activités typiques de la culture hawaiienne. L’occasion pour moi de vous parler de la gastronomie et des arts locaux.

Arts et métiers

Si Hawaii mixe une palette de cultures et de traditions, derrière se cache toujours un coeur hawaiien. Les gens sont fiers de leur identité hawaiienne et beaucoup de choses sont mises en place pour préserver cette identité. La langue, les arts, la musique, et le hula…

Hula

Le hula, c’est la danse traditionnelle d’Hawaii.
Tantôt spirituelle, tantôt légère, le hula représente le peuple et raconte des histoires. Les gestes sont précis, les rythmes, les expressions, sont accompagnés de musique seule ou de chants.
D’après le roi Kalakaua, le « hula est le langage du coeur et dès lors le battement de coeur du peuple hawaiien ».
Lorsque la monarchie fut renversée, le hula a progressivement disparu, jusqu’aux années 1960, lorsqu’une renaissance de la culture hawaiienne ramena cette danse pour de bon. Aujourd’hui de nombreux habitants apprennent le hula et des compétitions ont vu le jour.

20130715-115828.jpg

Outre ces danses magnifiques et les chants qui vont avec, on associe également Hawaii au ukulélé.
La musique hawaiienne fait effectivement beaucoup usage de ce joyeux instrument, ainsi que de beaucoup de sons de guitare en général. La scène musicale hawaiienne est assez variée, avec pas mal de rock et de country, mais aussi du reggae et du hip hop (si, si j’vous jure).
Parmi les chanteurs hawaiiens « actuels » connus, je peux citer l’excellent Jack Johnson 🙂

20130715-115712.jpg

Les arts traditionnels

Ensuite, on a le fameux collier de fleurs. On l’appelle lei.
Cette guirlande de fleurs fabriquée à la main est un art très sensuel et représente parfaitement la nature et les valeurs du partage, si ancrées dans la culture hawaiienne. Ils sont offerts gratuitement, portés en de nombreuses occasions, et peuvent signifier la salutation, l’honneur, le respect, la paix, l’amour. Et bien d’autres choses encore.
Les lei sont fabriqués à partir de matériaux variés, feuilles, plumes, coquilles, coquillages, … en plus des fleurs tropicales de toutes les couleurs. Les méthodes utilisées sont notamment la couture et le tressage.
Le lei a une signification vraiment importante, car aujourd’hui encore il est donné en offrande aux dieux pour exhaucer des prières, ou déposé sur les tombes en l’honneur des morts.
On peut aussi porter un lei aux poignets ou sur la tête comme un couronne. Je me suis essayée à la conception d’une couronne en tressant des feuilles, c’était très chouette à faire mais ça requiert un minimum d’habileté et de délicatesse.

20130715-115438.jpg

Le langage des fleurs

Si une femme porte une couronne de fleurs, ou même une simple fleur derrière l’oreille, il peut y avoir un sens caché. En effet, dans la tradition hawaiienne, le côté où se situe la(les) fleur(s) n’est pas anodin.
Si une femme porte une fleur derrière son oreille gauche, le côté le plus proche du coeur, cela signifie qu’elle est en couple (ou qu’elle ne veut pas être abordée par un gros lourd:p).
Si elle porte une fleur derrière son oreille droite, cela signifie qu’elle est célibataire et disponible.

20130715-115559.jpg

Parmi les autres arts forts présents ici, le travail du bois. On trouve de nombreuses sculptures en bois, des bijoux, des meubles, ainsi que de magnifiques ustensiles de cuisine. Notamment des bols sans fioritures mais dont les formes mettent vraiment en valeur la matière… J’en ramènerais bien à la maison pour les fruits et salades.

Voilà pour mon tour d’horizon des arts hawaiiens. Mais je suis loin d’avoir fini mon blabla…
Le luau, c’est aussi un grand festin. Il faut donc que je vous parle de la nourriture. Mais ce sera pour le prochain rendez-vous 😉

A très vite,


S.

photos ©juventina010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s