Luau: partie 2 – miam miam

Je vous ai expliqué brièvement ce qu’était un luau. Et je vous ai parlé des arts et métiers traditionnels et notamment du hula, ces magnifiques danses que l’on peut voir durant un luau.

20130719-151921.jpg

Le luau auquel nous avons assisté offrait des représentations de hula mais également de danses et arts d’autres pays polynésiens. On a pu ainsi aprécier un haka néo-zélandais, avec un brin de nostalgie, mais également des danses de Tahiti et un guerrier samoa à l’épreuve du feu.

20130719-151903.jpg

Tout ça s’est fait dans la convivialité, la rencontre d’autres personnes, et le partage d’un délicieux repas. L’essence même du luau.

Parlons un peu de la cuisine hawaïenne.

Encore plus qu’ailleurs, on remarque les influences multiples dans les plats hawaïens. Hawaii, c’est la terre des produits suivants: le taro, les cannes à sucre, les patates douces, les bananes et les noix de coco. Tous des produits qui lui viennent de Polynésie. Ensuite, il y a les ananas, la papaye (vraiment les fruits ici c’est de la bombe!) et le café. J’ai goûté plusieurs sortes de café et même si je ne les trouve pas très corsés, il y en a de bons, produits sur Big Island. Royal Kona a d’excellents cafés. Et en la matière, je suis difficile!

Les Hawaiiens sont aussi friands de poisson, de poulet et de porc.
On sent dans la cuisine une grande influence de l’Asie aussi, avec le riz, les piments, la sauce soja, le gingembre.

Le lunch traditionnel, c’est un peu ce qu’on a goûté au Luau: une assiette mixte avec de la salade de macaroni (de la crème, trop de crème), du riz, du poulet frit ou teriyaki, du poisson (pas ma « cam » mais apparemment bon), et le kalua porc.

Le kalua porc, dans la tradition hawaïenne, est un cochon, que l’on cuit dans un imu, un four sous-terrain. C’est en fait une sorte de puit avec des pierres chaudes, et le porc cuit sous la terre. Ce qui donne à la viande un goût salé et fumé. Cette tradition est utilisée dans les luau mais plus dans la vie de tous les jours 😉

20130719-151947.jpg 20130719-152005.jpg

Dans la nourriture de tous les jours, il s’est développé un nombre inconsidérable de food trucks et surtout les shrimp trucks (camions de nourriture vendant des scampis :p)

20130719-152259.jpg

Au niveau desserts, on trouve de tout aux saveurs d’ananas ou de noix de coco. Mais perso, j’ai un gros gros faible pour les noix de macadamia, l’un des plus en matière de local food.
Nature, enrobées de chocolat, sur les pancakes ou dans les cookies. C’est juste divin. Moi qui adore les noisettes ou noix de cajou, j’ai trouvé un autre péché mignon… En plus c’est plein de propriétés bénéfiques pour la santé (anti-cholestérole, riche en potassium, magnesium, calcium). Dommage que cela coûte fort cher mais heureusement, sinon je me serais déjà changée en écureuil ^^
Promis j’en ramènerai (si la boite ne se vide pas étrangement dans l’avion…).

Et puis il y a les fruits, je l’ai déjà dit mais mmmmh, autant je ne suis pas fan de leur poulet frit ou de leur porc que je trouve un tantinet trop salé, leurs fruits, ils vont vraiment me manquer au retour en Europe! Mangue, papaye, ananas, bananes, melon… Goûteux et juteux!

Et puis cela donne de super boissons aussi. Des jus tropicaux bien frais et des cocktails succulents.

20130722-201350.jpg 20130722-201406.jpg

D’ailleurs les amis, il est justement l’heure de dîner donc je vous laisse sur cette note sucrée-salée et je vous dis à bientôt!


S.

photos ©juventina010

Publicités

Une réflexion sur “Luau: partie 2 – miam miam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s