Les oiseaux d’Hawaii

Alors que les premiers signes d’automne font leur apparition (avec son lot de microbes… vive la rentrée!), je dois encore achever le récit de mon fabuleux été sur les îles du soleil.

Nous en sommes restés à Maui, où nous avons passé la dernière semaine. Deuxième jour sur île et déjà nous goûtons aux joies de la zen attitude.
Maui nous donne l’impression d’être un grand village de vacances, avec le juste raffinement et luxe nécessaire. C’est-à-dire qu’on a l’impression que l’île attire une certaine classe de gens, relativement aisés, sans pour autant attirer les pète-culs et snobinards. A aucun moment ici je ne me suis sentie snobée, car il règne une atmosphère calme et accueillante en toute simplicité.
Les locaux sont sincèrement sympathiques. Je n’ai pas les mots exacts pour décrire ce sentiment que donne cette île, à mi-chemin entre les stations balnéaires et la douceur de vivre typiques du « holiday feeling », et le dépaysement, la nature et l’authenticité qu’on avait sur Big Island.

Nous profitons d’un peu de repos bien mérité au bord de l’eau. Laissant ma marmotte de mari dans son lit, je débute la journée par un petit déjeuner dans les jardins, profitant du doux soleil matinal. Je fais la connaissance de Georges, un serveur français ma foi fort sympathique – trahi par son accent – qui vit à Maui depuis 20 ans. En voilà un qui a tout compris à la vie 🙂
Tiens, c’est marrant, je me rends compte qu’on n’a quasi pas entendu parler français du séjour ! Ca fait bizarre, non pas que ça m’ait manqué 😉
Vous avez compris, pour échapper aux -souventinssuportablesetpleindeclichés- touristes français, choisissez Hawaii comme destination 😉

En plus de la localisation fort agréable, la nourriture est délicieuse. Au point que j’ai dû faire face à de multiples attaques de moineaux pour réussir à venir au bout de mon assiette ! Ce que je suis sur le point de vous raconter n’est pas une blague… Tel un commando, j’ai été assaillie d’une horde de volatiles affamés.
En train de manger tranquillement, je baisse la tête pour lire mon guide de l’île. En un quart de seconde, 2 moineaux et un oiseau à crête rouge (cardinal à huppe rouge) se retrouvent sur la table à quelques centimètres de mon assiette. Un geste de la main suffit à les faire fuir. Mais quelques secondes plus tard, je n’ai même pas le temps de tourner la tête que le petit rouge est de retour et vient picorer un bout d’œuf carrément dans mon assiette ! Vaillant chevalier, ce petit n’a peur de rien. Pas le temps de baisser ma garde face à ces farouches petites bêtes. Je le repousse, mais ils reviennent en bande et tentent de m’amadouer à petits coups de têtes baissées et de regards à la chat potté. Ahaaaah c’est bien essayé, mais on ne m’a pas 2 fois à ce jeu-là ! Les assaillants repoussés se replient un moment et là, je l’aperçois. Un gros oiseau – probablement leur chef – haut perché, envoie des signaux en sifflant et semble établir une nouvelle stratégie d’approche digne de Stratego. Soudain je me retrouve encerclée de 5 ou 6 moineaux. Dommage, j’ai terminé mon assiette :p
Ces intrépides ont fini par abandonner, comprenant qu’ils ne tireraient rien de moi, et sont partis à la recherche d’une proie plus à leur mesure. #touchepasàmabouffe

Cette petite anecdote pour vous dévoiler une galerie de photos des oiseaux que l’on peut voir sur les îles hawaïennes (ceux qu’on a réussi à photographier).
Les oiseaux sont partout, en ville, en forêt ou à la plage, ils bercent nos oreilles de leurs chants mélodieux. Vous verrez ici toutes sortes d’oiseaux différents, allant des classiques moineaux et pigeons à des poules sauvages ou échassiers bizarres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cet éprouvant petit déjeuner dont je ne suis toujours pas remise, direction la plage de Makena. Celle-ci ne faillit pas à sa réputation de plage aux tortues puisque depuis le sable et dans l’eau j’ai pu en voir quelques-unes. Temps couvert et petites averses viennent perturber le milieu de journée, mais heureusement, jamais longtemps 🙂
Nous dormons tôt ce soir-là, car nous nous préparons à affronter la nuit en direction du Haleakala, sommet de l’île, réputé pour ses levers et couchers de soleil. Nous préparons vêtements chauds, petit dej. et couvertures afin de ne pas perdre de temps au lever. Il est 2h30 du matin lorsque le réveil sonne et nous sort d’un sommeil dans lequel nous semblions à peine nous plonger. Nous bondissons hors du lit, et en 2 temps 3 mouvements nous sommes sur la route…

S.

photos ©juventina010

Publicités

Une réflexion sur “Les oiseaux d’Hawaii

  1. MDR le stratégo version oiseaux!
    n’empêche…je ne sais si c’est un de la bande, mais le moineau domestique semble te défier du regard sur la photo!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s