Pause nature en Dombes

Située entre Bourg-en-Bresse et Lyon, la Dombes est une région sauvage, réputée pour sa nature et sa gastronomie. Encore méconnue, elle se niche au cœur du département de l’Ain, pourtant aux portes de Lyon, non loin du pays Rhônes-Alpes et de la Bourgogne.

La Dombes

Un étang par millier

Le pays aux mille étangs

La Dombes est une incroyable réserve naturelle qui compte plus de 1400 étangs ! Cela en fait un endroit propice aux balades, et à la communion avec la nature. Et cela en fait également un pôle majeur de la pisciculture. La région compte à elle seule près de 18% de la surface nationale des étangs exploités, ce qui revient à environ 20% de la production piscicole nationale.

En fait, à l’origine, les étangs ont été creusés et aménagés par les moines de l’Abbaye de Notre Dame des Dombes, afin de créer les premiers viviers à poissons. Les étangs se sont multipliés et sont alimentés par les eaux de pluie, de ruissellement et les eaux provenant des étangs alentours.

Lors de notre dernier séjour dans la famille à Saint-Nizier-le-Désert, nous avons pris le temps d’explorer la région et de prendre un bon bol d’air autour des étangs. J’ai été marquée par la sérénité qui caractérise les environs. Et ce qui m’a le plus marqué, ce sont les nombreuses espèces d’oiseaux qui peuplent le paysage.

champ de moutarde

Etang et champ de moutarde

Abbaye Notre Dame des Dombes

Notre Dame des Dombes

Dupond et Dupont sont là aussi

Au bord d’un étang

Un paradis des oiseaux

Ca paraît logique, quand on voit l’environnement de la Dombes, d’y retrouver un grand nombre d’oiseaux. Ils y trouvent une terre bénie pour se nourrir, s’abriter et se reproduire. On recense environ 130 espèces d’oiseaux différents, sédentaires ou migrateurs. Les promenades dans la région réveillent la naturaliste qui sommeille en moi. Je dégaine les jumelles ou j’ouvre grand les yeux à la recherche des volatiles. On retrouve des canards, colverts, tadornes et cygnes, mais aussi des foulques et des grèbes huppés.

grèbe huppé

aigrette      busard ou balbuzard?

aigrette et ragondin?

aigrette, canard et on dirait un ragondin

canards   cygne

On peut aussi observer des rapaces. J’ai vu de loin un busard des roseaux ou peut-être un balbuzard pêcheur… difficile à dire quand on s’y connait peu et avec une visibilité pas toujours au top. Les étangs attirent également les échassiers à la recherche de leur déjeuner. On a pu voir notamment des aigrettes et des hérons cendrés.
La région est aussi une voie de migration pour les cigognes blanches. J’ai été très impressionnée d’en voir quelques-unes en vol ou dans leur nid, en pleine nature.

En étant attentif, on peut aussi voir des faons, des dindons ou des lièvres. Bref, la région mérite clairement qu’on s’y attarde.

ragondin  le lac des cygnes

lièvre  une cigogne

Les cigognes dans la Dombes

cigognes   cigognes

faon en dombes

Bambi

héron cendré en dombes

Héron

Toutes ces richesses font de la Dombes une région de haute gastronomie. Il vaut la peine d’y déguster des cuisses de grenouilles persillées, de la carpe frite ou encore le fameux poulet de Bresse. On trouve également de délicieuses confitures ou pâtes de coing.

cuisses de grenouilles

Mmmh bon appétit ! 🙂

A bientôt,

S.

photos ©juventina010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s