Et si on partait au sud de la Corse?

Hello les vagabonds,

Ça fait longtemps, je sais! Le temps me manque pour vous faire les récits de voyage et d’autres projets se bousculent: un blog de pâtisserie (ça y est, je me suis lancée! Je ne mélangerai plus voyages et gâteaux par ici. N’hésitez pas à y faire un tour si vous êtes gourmands), activité complémentaire, projets de vie, sorties, bref, je suis busy, busy, et encore busy.

J’ai même songé à fermer le blog, me demandant quand j’allais bien pouvoir vous parler voyages, surtout quand je vois tous ce que j’ai zappé jusqu’à maintenant, snif.
Mais actuellement, j’en prends plein la vue sur l’île de beauté et je me dis que ce serait vraiment dommage de ne pas partager.
plage-palombaggia-proche-porto-vecchio
Cap sur la Corse
La Corse est une île aux deux visages. Un rocher dans la Méditerranée ayant connu tantôt de lourdes invasions, tantôt l’isolement. Une terre qui a vécu et riche d’une identité qui lui est propre. En Corse, on n’est plus vraiment en France…
L’île se veut tantôt dure avec ses routes sinueuses et ses montagnes accidentées, sans oublier les Corses, rustres et fiers (mais on les comprend!). Tantôt elle se fait charmante avec ses criques secrètes aux eaux turquoises qui n’ont rien à envier aux Caraïbes et ses parcours pédestres révélant ses plus beaux panoramas. La Corse est également une terre sauvage, recouverte de maquis, un mélange de plantes et arbustes qui poussent dès la sortie de l’eau, dans lequel courent les cochons en liberté.
La Corse bénéficie d’un climat exceptionnel, ensoleillé et très chaud en été (attention quand même aux vents et orages), et affiche une nature qui l’est tout autant. Amateurs de randonnées, sports nautiques ou farniente; de montagne ou de plage, tout le monde y trouve son compte. Les amoureux de vieille pierre ne seront pas en reste non plus en visitant certains villages de montagne ou la mystérieuse ville de Bonifacio, juchée sur une roche calcaire creusée par la mer.
Cette île si petite soit-elle, semble avoir été bénie des dieux et mérite largement son surnom d’île de beauté.
traversee-corisca-ferries-toulon-bastia

route-entre-solenzara-et-porto-vecchiobonifacio-corse

Comment y aller?
 
Pour se rendre en Corse, il y a plusieurs possibilités: l’avion ou le ferry.
Nous avons opté pour le ferry depuis Toulon avec la compagnie privée Corsica Ferries, la réputation du service public laissant à désirer (ils sont tout le temps en grève…;-)).
Ça nous permet de voyager en voiture (comptez en moyenne 10.00 entre Bruxelles et Toulon), d’avoir notre moyen de transport sur place et d’économiser la location. De plus, le ferry fait également des traversées de nuit jusqu’à Bastia ou Ajaccio, ce qui est bien pratique si on veut économiser une nuit d’hôtel.
S’y rendre en avion est facile aussi. Il y a quatre aéroports internationaux. Depuis la Belgique, Ryanair offre des vols pas chers vers l’aéroport de Figari, au sud de l’île.
Où loger?
Pour le logement, vu que nous avions prévu de nous limiter au sud de la Corse (l’idéal pour le premier voyage sur place de monsieur – le sud étant incontournable – et pour mélanger activités et farniente), nous avons loué un appartement à Porto Vecchio via Airbnb. On entend un peu de tout sur les expériences avec Airbnb. Pour notre part, c’est la deuxième fois et on est ravi. On a peut-être de la chance, mais pour les deux logements tout correspondait aux descriptions et aux commentaires des gens (toujours lire les commentaires!!!) Et c’est franchement le meilleur rapport qualité-prix possible, surtout qu’à part en camping ou en location de groupe, la Corse n’est pas donnée.
Le gros point fort, c’est la situation: à Porto-Vecchio, on est très proches des plus belles plages (donc pas besoin d’une chambre avec piscine), on est à 35 minutes de Bonifacio et à 1 heure du col de Bavella.
Aucun regret sur ce choix en tout cas (pour voir l’appart, c’est ici).
panorama-porto-vecchio-palombaggia
Voilà pour une brève introduction et les infos pratiques.
A très vite pour décortiquer le voyage.

S.

photos ©juventina010

Advertisements

2 réflexions sur “Et si on partait au sud de la Corse?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s