Découvrir Chiang Mai : les temples

Hello les vagabonds,

Ça fait longtemps, je sais. Comme toujours, j’ai du mal à tenir le blog à jour mais me revoilà. Cette fois-ci, nous sillonnons les routes de Thailande pour deux semaines. Première fois en Asie en ce qui me concerne, alors je ne vous cache pas mon excitation 🙂 Alors oui, deux semaines, c’est un peu court par rapport à tout ce qu’offre le pays du sourire. On a dû faire un choix entre mes envies de temples et nature au nord et les envies de plages et farniente de monsieurs au sud. Nous avons restreint notre choix à trois destinations: Chiang Mai, Koh Lanta et Krabi.

Wat-duang-dee-lanternes

Notre itinéraire a subi quelques modifications en cours de route, à cause d’un manque de places pour les vols désirés. Si vous savez exactement quoi faire, je vous conseille vivement de tout réserver à l’avance, peu importe la saison.

Notre périple démarre à Chiang Mai, dans le nord du pays. Après une longue journée de vol (10.30 de Bruxelles vers Bangkok et 1.00 encore jusque Chiang Mai) nous arrivons dans la deuxième ville du pays.

Se déplacer

Taxi-songtaew-déplacer-chiang-mai

Chiang Mai est très grande. A l’extérieur des remparts, le trafic est dense et la pollution se fait ressentir. Mais à l’intérieur, le centre historique semble préservé et le passé se mêle à la vie moderne. On peut parcourir cette partie de la ville à pieds au milieu des locaux, touristes, et moines bouddhistes qu’il n’est pas rare de croiser. On peut également facilement se déplacer en tuk-tuk ou en songtaew (des mini-bus rouges collectifs).

Que faire à Chiang Mai

 

Il y a beaucoup à voir, en particulier les temples bouddhistes (les « Wat ») que l’on trouve presqu’à tous les coins de rue (il y en aurait au moins 350!) et les marchés qui rythment les rues.

Temples-chiang-mai

Chiang Mai sert également de point de chute pour les touristes en quête d’aventure et de découverte. Elle est en effet le point de départ de nombreuses excursions dans la région: trek dans la junge, visites de villages, rizières, rencontre avec éléphants, etc.

Enfin, c’est une ville pas chère du tout, où l’on peut s’adonner aux joies des massages et de la cuisine. La ville est très réputée pour les cours de cuisine. Malheureusement, le temps est trop restreint pour tester ici mais je ne quitterai pas la Thailande sans avoir suivi un cours 😉
Pour tous ces éléments, Chiang Mai m’a semblé incontournable.

Krathong-chiang-mai

Où loger à Chiang Mai

 

L’avantage à Chiang Mai, c’est qu’il en a pour tous les goûts etbpour tous les budgets. Hotels de luxe excentrés, boutique hotels et guesthouses florissent dans chaque coin de la ville. Les guesthouses sblent constituer la meilleure alternatives pour les petits budget en quête d’un minimum de confort. On trouve de bonnes adresses pour moins de 30 euros la nuit!

Notre point de chute dans le centre ville : Charcoa House & cozy hotel.

Il s’agit d’une petite guesthouse charmante, au-dessus de la pârisserie/restaurant du même nom. Les chambres sont basiques, petites et confortables pour un « 2 étoiles » et surtout très bon marché. La situation est également excellente. Le seul bémol: la poussière. Cela n’avait pas été nettoyé. La literie était propre par contre. Le restaurant en-dessous est très mignon, et sert un excellent petit déjeuner, ainsi que des pâtisseries délicieuses à l’occidentale.

Ce qu’il ne faut absolument pas manquer

 

Nous commençons notre séjour par une balade à pieds dans la ville. En une journée, on peut déjà découvrir beaucoup. Je vous conseille surtout les temples Wat Phra Singh et le Wat Chedi Luang.

Phra-singh-bouddha-lion-chiang-mai

Wat Phra Singh

Il s’agit du temple le plus vénéré de Chiang Mai. Il doit sa notoriété à son bouddha Phra Singh (signifiant Bouddha Lion) de style lanna, qui aurait été installé dans ce temple vers 1360. L’architecture, également de style lanna, est magnifique. On admire également les décalques d’or et les fresques murales.

Wat Chedi Luang

Autre temple très vénéré, il est construit autour d’un chedi partiellement en ruine. Un chedi est un des bâtiments constituant le wat. Il s’agit d’un reliquaire, le plus souvent de forme cônique ou en forme de cloche.

Wat-chedi-luang

Également de style lanna, il abritait autrefois le célèbre bouddha émeraude que l’on peut voir aujourd’hui au Wat Phra Kaew de Bangkok. A sa place, on trouve une réplique de jade, offerte par le roi en 1995 pour célébrer les 600 ans du chedi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En se baladant, on passe dans des petites rues étroites, qui rejoignent les artères principales. On découvre des maisons en bois côtoyant les noodles shops et les salons de massages. Des échoppes de crêpes, smoothies et autre street food sont éparpillés un peu partout. On découvre également d’autres temples, plus photogéniques les uns que les autres et qui invitent à l’apaisement et à la méditation.

On rejoint ensuite les marchés ou les bars pour plus d’animation et goûter à la cuisine locale. On en reparle 😉

 

S.

photos ©juventina010

Publicités

Une réflexion sur “Découvrir Chiang Mai : les temples

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s